Sachet ou boule à thé comme infuseur, c’est vous qui choisissez

boules à thé et infuseurs sphériques

Si les infuseurs à thé n’ont plus été à la mode pendant longtemps, ils reviennent en force aujourd’hui, surtout depuis que les gens commencent à préparer davantage de thés avec leurs feuilles, notamment le thé vert, le thé wu long et d’autres types de thés chinois et orientaux.

Bien sûr, les premiers buveurs de thé, les chinois, ne voyaient pas l’utilité des infuseurs. Au lieu de cela, ils fabriquaient de petites théières en argile et de nombreux types différents d’accessoires à thé qui servaient à extraire les feuilles de thé utilisées dans la théière elle-même. Lorsque le thé est devenu une boisson beaucoup plus populaire dans les pays occidentaux, ces derniers ne disposaient pas des mêmes accessoires, d’où l’invention de l’infuseur. Les infuseurs à thé sont restés les mêmes depuis des siècles. Il s’agit d’un petit objet de forme cylindrique (d’où le nom boule à thé), parfois en filet, parfois en métal, percé de trous suffisamment petits pour que le liquide infusé puisse s’écouler, mais pas assez larges pour que les feuilles de thé puissent s’échapper. De nos jours, il existe de nombreux modèles différents d’infuseurs à thé, mais les premiers étaient généralement de forme sphérique.

La boule à thé, le premier infuseur en Europe au siècle dernier

Au cours de la révolution industrielle en Europe, les filtres à thé ont été fabriqués en masse. Certains étaient assez petits pour être plongés dans une tasse, tandis que d’autres étaient plus grands et utilisés pour infuser dans la théière. Ils ont gagné en popularité car les gens appréciaient de ne pas à avoir à trier les feuilles de thé présentent dans leur tasse.

L’invention du sachet à thé est accidentelle

Puis, au début du XX ème siècle, le sachet de thé a été inventé. Apparemment, il s’agit d’une invention quelque peu due au hasard. Thomas Sullivan, un exportateur, a décidé de fournir de petites quantités de thé scellées dans un sac en mousseline de soie. Il n’a pas fallu longtemps pour que les gens découvrent que le thé infusait tout aussi bien si le sac entier était plongé dans la théière ou la tasse que si le petit sac était ouvert et les feuilles déposées à l’intérieur. C’était aussi beaucoup plus pratique et il n’y avait plus besoin de s’embarrasser avec du nettoyage. Ainsi, le sachet de thé a gagné en popularité et l’infuseur à thé est quelque peu retombé dans les oubliettes des accessoires à thé.

Le retour de la boule à thé aujourd’hui

Récemment, cependant, avec l’intérêt soudain pour la préparation de thés à feuilles entières, qui ne sont pas facilement disponibles en sachets, l’infuseur à thé sous forme de boule et autre est revenu à la mode. Les feuilles sont séchées et comprimées, mais lorsqu’elles rencontrent de l’eau, elles se dilatent rapidement pour atteindre leur taille maximale. Les feuilles de thé à feuilles entières, comme celles du wulong et du thé vert, sont quelque peu plus grosses que celles utilisées pour faire du thé noir, et ont donc tendance à boucher les théières. Cependant, si elles sont placées dans un infuseur, le thé peut être infusé sans avoir à se préoccuper des feuilles de thé.

C’est la solution idéale pour tous ceux qui souhaitent déguster des thés chinois sans avoir à se soucier du reste !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.